Etapes de vie d'un réseau


Laurent Marseault
Expérience chez  McDo (au chiote les Kistes)
Animateur nature pendant plus de 15 ans au sein des Ecologistes de l'Euzière : 20 salariés + + 300 adhérents

Petit à petit au sein de l'asso, réflexion portée sur les outils pour aider à la coopération entre personnes autour de projets et d'actions.
L'outil ne peut pas remplacer ou impulser la dynamique mais doit se baser sur l'existence réelle (des humains !) et les besoins du réseau, pour aider à son développement.
Mise en place de la structure outils-réseaux en associant animateurs et informaticiens
Ex: l'association réseau "Tela Botanica" de coopération entre botanistes http://www.tela-botanica.org/site:accueil

Les différentes étapes de vie d'un réseau :
1) Rendre lisible un objet commun, la communauté se forme
2) Emergence de sous-thématiques et de sous-groupes
passer de logiques de biens privés à des logiques de biens communs
actualiser les infos et données par la collaboration sur une thématique
3) Passage à une étape "projets"
Le fait de se connaitre et d'échanger peut (ou pas) générer des projets collectifs
Les différentes étapes coexistent. Tout le monde ne passe pas forcément à un projet. Quand
4) La communauté rayonne
il y a des projets, il y a souvent du contenu créé, qui va sortir du réseau. Le réseau va avoir une influence sur son environnement et générer une dynamique nouvelle qui agit à nouveau sur le réseau = spirale à gérer, structurer, organiser
Mais attention aux risques de production et diffusion d'infos hors d'un cadre juridique (droit d'auteur) = nécessité d'un cadrage en amont du projet. Définir les droits avant le début du projet.
5) Le réseau s'ouvre et se consolide
Une partie peut se désolidariser pour créer un autre réseau.
6) Cas "first class" de l'enseignement agricole (EA) public (soit 1/4 du total de l'EA)
intranet, donc totalement hermétique ; exclue les gens de l'extérieur, alors les groupes tendent à s'essouffler (pas d'apports et d'énergie extérieure)
Ca reste un outil très bien mais c'est finalement préjudiciable car on s'habitue à ce site et l'info n'est pas partagée

Surtout ne pas mettre en place l'étape 5 dès le départ, au risque de ne pas répondre aux besoins des gens, et donc de ne pas générer de réels usages des outils. Les références montrent que si un outil complet est mis en place, il n'est utilisé qu'à 20% de ses moyens.
créer plutôt un outil plutôt basique qui pourra évoluer au fur et à mesure dans le temps selon les besoins qui se créeront..
Logique d'intention (Powerpoint, outils simples, évolutifs, flexibles) / Logique d'intention (Carte heuristique, outils complexes, rigide)
De plus, la mise en place de plateforme par une entreprise extérieure crée de la dépendance en cas de modifications souhaitées et de la rigidité