Vendredi matin : les 12 facettes de la coopération (suite)



Rapport d'étonnement

Rapport d'étonnement: qu'est ce qui nous a questionné, secoué la tête, piste de mise en oeuvre objectif trouver l'outil que je veux mettre en oeuvre .
travail effectué avec Freeplane (arborescence)

Les 12 facettes de la coopération (suite)


Aveuglement paradigmatique

Mode de pensée : objet complexe avec son angle d'attaque "AVEUGLEMENT PARADIGMATIQUE quand on aborde un objet complexe, on le regarde d'un point de vue lié à son expérience et son angle d'intérêt que l'on s'en fait et qui nous "aveugle"
Avoir un tableau de bord multicritères pour regarder une situation ou bien charger différentes personnes de rester attentif à un point : implication, prise de conscience, vocation du groupe, convergence ..
Difficultés pour voir toutes les taches: une personne vu d'ensemble et d'autres sur une tache plus précise. Besoin de cartagrphier les idées, puis rendre visible les liens ENSEMBLE et avoir une même carte (on parle de la même chose).
Un cerveau retient 10 idées dans sa mémoire vive , quand en groupe on brasse différentes idées, on oublie certains points, l'enjeu de l'animateur est de faire du lien
Tout l'enjeu est de faire des liens entre les choses pour conserver l'intégralité des idées fortes.
Enjeu : avoir une même carte de référence du groupe car plus l'objet se complexifie plus on risque de dériver et de ne pas avoir les mêmes grilles analyses
Contruire collectivement : à partir d'une prise de note collective "pad", cartographier les idées produites avec des outils dédiés : Freemind, Freeplane (à installer sur les machines), Mindomo, Mindmeister (en ligne) : possibilité de travailler à plusieurs.
Amener un outil par rapport au réel /virtuel et présence/ distance ce que je veux conserver pour le travailler plus tard et le faire évoluer

Convergence

convergence : dans un groupe la majorité est "d'accord", puis des personnes "oui mais" puis d'autres qui seront "pas d'accord" quels sont ses arguments. Rôle de l'animateur est de laisser la possibilité aux personnes de s'exprimer pour ne pas aller trop vite et assurer la finesse et la base du projet (argumentaires et voir differents scénarios) savoir coopérer, vouloir coopérer et pouvoir coopérer
Les d'accord et pas d'accord permettent de construire les arguments et les contre arguments en interne, cela permet de blinder le projet.
  • Convergence "d'accord' :
  • + par l'abondance
  • + par la vision à long terme: à quoi ca sert? Prendre du recul prendre en compte les fondations, l'infrastructure du projet, du groupe mais aussi ses limites .
  • + par les mécanismes d'estime : actions de mise à disposition du groupe, facilitateur pour le groupe, "estime" du groupe pour le projet en cours donc la place dans le groupe de cette personne va changer. Valorisation dans le groupe.mécanisation de valorisation par l'estime (pas seulement le financier)
  • Divergence "oui mais" :
+pour enrichir les échanges du groupe
  • Conflit "pas d'accord" :
+ pour permette la remise en question du groupe

Maturité du groupe

Notion de maturité du groupe :
il va naître, puis enfant, ado et adulte.
Connaitre la maturité du groupe au cri de l'animateur :
  • groupe enfant: l'animateur fait tout
  • groupe adolescent : l'animateur dit "ils font n'importe quoi cela part dans tous les sens" : des initiatives commencent à émerger des membres du groupe
  • groupe adulte : l'animateur dit "à quoi je sers ?" il a transmis les clés les outils dont se sont saisis les membres
à chaque étape méthodes et outils différents et il ne faut pas bruler les étapes
Ne pas vouloir reprendre les outils et organisation qui sont le produit d'un travail et de relations spécifiques et d'une histoire Ne pas vouloir être groupe adulte tout de suite, mais passer par les phases enfant, ado est normal: donc voir plutôt l'histoire des réseaux et construire soit même le réseau (pas de copier coller possible des outils ou méthodes d'un groupe plus avancé)

Taille du groupe :

En fonction de la taille du groupe, mécanismes différents
  • Petit groupe (inf à 12 pers) : gestion du groupe, et production: contrainte
  • Grand groupe : la production devient une opportunité la gestion du groupe reste une contrainte
  • Foule : la production et la gestion du groupe sont des opportunités

Le choix des outils a un sens politique "du partage ou non "...

Vocation du groupe

  • travail du groupe : production
  • la communauté: pour rassembler des personnes, reflexion sur notre singularité par exemple
  • réseau : développer les interrelations: liens entre les personnes.
Attention : être en attention aux besoins DES MEMBRES pas seulement des institutions....
Un réseau est un réseau de personnes et non d'association ou de structures, sinon ça ne marche pas !

Le boulot de l'animateur est qu'à terme d'autres personnes vont pouvoir assumer les fonctions de l'animateur car elles sont explicitées, les méthodos et contenus sont visibles et ré utilisables par tous car protégés par creatives commons
Question à se poser : si l'animateur meurt demain le groupe peut-il continuer ?? Qui anime est toujours l'animateur ??
  • Communty manager : chef de la stabulation ?? celui qui décide qui mange quoi et quand? qui dort où ??
  • quand l'animateur donne du pouvoir aux gens , l'évaluation par l'estime augmente

Contraintes externes

  • attentes extérieures:du commenditaires, d'autres groupes, d'autres réseaux, de tout le monde...
  • différences de ryhtme: lieux d'experimentation
  • être "dos au mur"
  • Les contraintes peuvent être positives ou negatives selon le groupe

Légitimité du réseau

on peut commencer par s'affronter puis obtenir de la légitimité
  • adversité ; on se mobilise et se construit contre
  • légitimité : on devient légitime mais on risque d'oublier les fondements du réseau
est ce que l'on transforme de l'argent public en bien commun public ou bien privé??

Compétences

  • auto-évaluer sa place dans le groupe
  • adopter un comportement collaboratif :
  • gérer l'abondance d'information : comment faire pour gérer infobésité? être conscient que je ne pourrais pas tout traiter... ce n'est plus possible! La valeur de l'écrit: chose importante maintenant l'écrit = valeur de l'oral (radio) avant.
dans les courriels trier ce qui est flux information et vrais courriers
  • s'interroger dans un groupe : intelligent ensemble, quelle place?
  • autoévaluation le fonctionnement du groupe
  • gérer les conflits : enrichir le réseau, accepter et s'en servir.
  • faire vivre un groupe
  • démarrer un groupe
  • produire des documents en collaborant : avec un intérêt...
  • organiser un évenement : une réunion, un colloque avec des participants.... "je fais".... ensemble? présence
  • élaborer des méthodes "comment faire" : les résaux sont des lieux de recherche action méthodologique, demander aux informaticiens de mettre en place les outils dont on a besoin ,
  • passer à l'échelle : comment diffuser?

Compétence : être exposé, puis avoir participé, puis comprendre et pouvoir expliquer ensuite habilité à faire et enfin innover....ouf!

S'entrainer à comprendre et pouvoir expliquer Creatives commons = bien commun= service public